Union des Syndicats de Pharmaciens d'Officine

Bourgogne Franche-Comté

Pharmacie

de garde au

3915
clear

l'ENJEU pour la profession

Voter aux élections des URPS est un enjeu pour chaque pharmacien pour faire entendre sa voix et pour la représentativité de l'ensemble de la profession.

LES URPS – QUEL FONCTIONNEMENT ?

Les URPS rassemblent, dans chaque région et pour chaque profession, les représentants des professionnels de santé libéraux. Les pharmaciens d’officine de chaque région française sont représentés par une URPS.

Elles ont été créées en 2009, dans le cadre de la loi HPST (Hôpital, Patients, Santé, Territoires). Les premières élections des membres des URPS ont eu lieu en décembre 2010.

 

LES URPS PHARMACIENS – QUEL MODE DE DÉSIGNATION DES MEMBRES ?

 Les membres des URPS sont élus par les pharmaciens titulaires et co-titulaires de leur région.

La durée du mandat des membres des assemblées des URPS est de cinq ans, renouvelable, à compter de la première réunion de l’assemblée.

Chaque syndicat professionnel peut présenter une liste de candidats dans chacune des 17 régions françaises.

 

LES URPS – QUELS FINANCEMENTS ?

Les URPS sont financées par une cotisation annuelle des professionnels de santé. La contribution est assise sur le revenu tiré de l’exercice de l’activité libérale de la profession. Pour les pharmaciens, le taux annuel de cotisation est fixé à 0,3% des revenus tirés de l’activité libérale de l’année N-2  et plafonnée à 177 €.

Elle doit être acquittée auprès de l’organisme chargé du recouvrement des cotisations du régime général de la sécurité sociale.

Le produit de cette cotisation est ensuite réparti de la manière suivante : 40% sont répartis  à parts égales entre toutes les URPS pharmaciens, et 60% entre les URPS au prorata de nombre d’électeurs.

 

LES URPS, DES INTERLOCUTEURS IMPORTANTS

L’URPS représente les pharmaciens d’officine auprès des différentes instances régionales : ARS, Conseil régional, Ordre des pharmaciens, Préfecture, URPS médecins… Cette implication place le pharmacien d’officine au cœur des évolutions du système de santé régional et lui permet de mettre en place des nouvelles missions.

 

LES URPS – QUELLES MISSIONS ?

Les URPS contribuent à l’organisation de l’offre de santé régionale. Elles participent notamment à :

-       à la préparation et à la mise en œuvre du projet régional de santé (PRS),

-       à l’analyse des besoins de santé et de l’offre de soins, en vue de l’élaboration du schéma régional d’organisation des soins (SROS),

-       à l’organisation de l’exercice professionnel (permanence des soins, continuité des soins, nouveaux modes d’exercices),

-       à des actions dans le domaine des soins, de la prévention, de la veille sanitaire, de la gestion des crises sanitaires, de la promotion de la santé et de l’éducation à la santé,

-       à la mise en œuvre de contrats pluriannuels d’objectifs et de moyens (CPOM) avec les réseaux de santé, les centres de santé, les maisons et les pôles de santé ou des contrats ayant pour objet d’améliorer la qualité et la coordination de soins,

-       au déploiement et à l’utilisation des systèmes de communication et d’information partagés,

-       à la mise en œuvre du développement professionnel continu.

 

LES URPS, DES ÉLECTIONS À NE PAS MANQUER

Les élections des URPS Pharmaciens sont essentielles : leur résultat permet de calculer l’audience et la représentativité de chaque syndicat professionnel.

Plus son audience est élevée, plus son influence sera importante dans les décisions régionales relatives au pharmacien d’officine.

Lors des dernières élections, la FSPF avait atteint 59% des suffrages exprimés au niveau national, l’USPO 29% et l’UNPF 12%.

Ces résultats ont permis à la FSPF de prendre des décisions désastreuses pour la profession en région et au niveau national, sans aucune concertation avec les autres syndicats. L’USPO souhaite redonner du dynamisme à la profession de pharmacien d’officine, et pour cela, la FSPF ne doit plus être majoritaire.